Outback Image
Recherche rapide par mot cléAide
Recherche avancée
Henri Bardouin, l'autre pastis de ProvencePastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis BardouinPastis Bardouin

Henri Bardouin, l'autre pastis de Provence

Tradition

Né à Forcalquier, entre la Montagne de Lure et la vallée de la Durance, le Pastis Henri Bardouin revendique à la fois l’héritage des fabricants de spiritueux de la Haute-Provence et le métissage subtil de la soixantaine de plantes et d’épices venues d’ici et d’ailleurs.


Reprises en 1974 par quatre copains, les Distilleries et Domaines de Provence perpétue le souvenir des pastis faits maison, avec les plantes aromatiques des environs. Les aïeux laissaient la bouteille de ce « mélange » (traduction du terme provençal « pastis ») à l’ombre d’une fontaine : quand venait l’heure de la pause, il suffisait d’en verser dans un gobelet en fer blanc cabossé et de l’allonger avec l’eau bien fraîche…

Un bonheur terrestre retrouvé, d’abord avec la création de L’Occitanis, pastis rude au caractère bien trempé. La recette sera améliorée, pour aboutir en 1990 au fameux pastis Henri Bardouin. Un apéritif qui porte le nom de celui qui relança la distillerie après-guerre, un ancien charron qui jusqu’à sa mort courut dans les collines pour y cueillir les plantes aromatiques et créer ensuite des recettes de liqueurs.

Le pastis Henri Bardouin est donc l’héritier d’une tradition séculaire, qui a vu depuis le Moyen-âge des générations d’hommes et de femmes utiliser quelques 1400 variétés de végétaux qui poussent entre la Montagne de Lure et le cours de la Durance, pour se soigner ou parfumer des alcools. L’arrivée de l’alambic à la fin du 18ème siècle a permis de développer l’activité de distillation, aboutissant à la séparation entre la production des huiles essentielles à usage de soin et celle de spiritueux.

Grand cru du pastis, Henri Bardouin est l’expression d’un équilibre entre la connaissance savante de l’herboristerie et la maîtrise de l’infusion et de la distillation. Un mélange raffiné d’anis étoilé de Chine et de plantes des environs de Forcalquier. Un fer de lance au sein d’une gamme de spiritueux qui compte aussi l’Absente (liqueur d’absinthe), le Rinquinquin (apéritif à la pêche), la Gentiane de Lure… Autant de boissons qui, bues avec modération, racontent l’histoire des saveurs et des senteurs de la Provence.

 

© Outback Images : Photos José Nicolas - Texte Jean-Dominique Dalloz

La sélection d'images n’est pas exhaustive, utilisez notre moteur de recherche.

Mots-clés du reportage : DISTILLERIE BARDOUIN - PASTIS BARDOUIN

Retour sur la liste des reportages

Webmaster : Olivier CLEF / Hébergeur : OVH / Charte graphique : typographismes.blogspot.com