Outback Image
Recherche rapide par mot cléAide
Recherche avancée
Camargue, terre de selSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-MortesSalins du Midi, Aigues-Mortes

Camargue, terre de sel

Rencontre avec Luc, saunier et héritier d’une longue tradition.

Au pied des remparts d’Aigues-Mortes s’étendent 10.000 hectares de marais salants. Depuis 2.000 ans, le paysage de la Camargue a ici été façonné par les hommes pour récolter le sel. Rencontre avec Luc, saunier et héritier d’une longue tradition.

La surface des marais salants qui représente la taille de Paris intra-muros, chaque goutte d’eau de mer qui accomplit un trajet de près de 60 kilomètres avant de produire du sel... Des chiffres, Luc pourrait en citer des dizaines. Il travaille aux salins d’Aigues-Mortes depuis près de trente ans et les connaît comme sa poche. Il a appris le métier à 17 ans, au contact de sauniers plus âgés qui lui ont transmis leur savoir-faire.

Chaque jour de l'année, il mesure le taux de sel. En fonction de la densité, il augmente ou ralentit le débit de l’eau de mer qui alimente une succession d’étangs reliés par un réseau de canaux. Un rituel immuable qui permet à l'eau de lentement s'évaporer, laissant s'accumuler 300.000 tonnes d'un or blanc stocké ensuite en « camelles » (collines de sel). La technique n’a guère évolué depuis le début de l’ère chrétienne, alors que les Romains exploitaient déjà cette ressource naturelle.

Une algue microscopique donne à l’eau une étrange couleur rouge. La fleur de sel, trésor des marais salants, en tire également de beaux reflets rosés. Cette mince couche de cristaux de sel à la surface de l'eau est l'objet de toutes les attentions. Autrefois réservée aux propriétaires des salins et aux sauniers, voici une trentaine d’années que la fleur de sel est commercialisée, avec succès.

Les salins, dont la visite est ouverte au public sous forme de parcours-découverte en 4x4 ou en petit train, constituent aussi un sanctuaire très protégé pour les 200 espèces d’oiseaux qui y nichent selon les saisons. A la fin de la journée, quand les rayons du soleil couchant irisent la surface des marais, on y voit des familles de canards s’ébattre dans l’eau calme d’un canal. Le vol oblique d’un groupe de flamants roses coupant le bleu foncé du ciel de Camargue, donne le signal de la nuit à ven

© Outback Images : Photos José Nicolas - Texte Jean-Dominique Dalloz

La sélection d'images n’est pas exhaustive, utilisez notre moteur de recherche.

Mots-clés du reportage : SALINE - SALINS DU MIDI - FLEUR DE SEL - SAUNIER - RECOLTE DE SEL

Retour sur la liste des reportages

Webmaster : Olivier CLEF / Hébergeur : OVH / Charte graphique : typographismes.blogspot.com