Outback Image
Recherche rapide par mot cléAide
Recherche avancée
Métier écureuil, les acrobates des cîmesSécherie de la Joux (Jura)Sécherie de la Joux (Jura)Sécherie de la Joux (Jura)Sécherie de la Joux (Jura)Artisan écureuilSécherie de la Joux (Jura)Artisan écureuilSécherie de la Joux (Jura)Sécherie de la Joux (Jura)Sécherie de la Joux (Jura)Sécherie de la Joux (Jura)Cônes d'épicéaArtisan écureuilArtisan écureuilArtisan écureuilArtisan écureuilArtisan écureuilArtisan écureuilArtisan écureuilArtisan écureuilArtisan écureuilArtisan écureuilArtisan écureuilArtisan écureuilArtisan écureuilArtisan écureuilArtisan écureuilArtisan écureuilArtisan écureuilArtisan écureuilSécherie de la Joux (Jura)Artisan écureuilArtisan écureuilSécherie de la Joux (Jura)Sécherie de la Joux (Jura)Sécherie de la Joux (Jura)Sécherie de la Joux (Jura)Sécherie de la Joux (Jura)Sécherie de la Joux (Jura)Artisan écureuil

Métier écureuil, les acrobates des cîmes

Métier nature

Des nombreux métiers de la forêt, sylviculteurs, bûcherons, débardeurs, «sangliers » et « chevreuils » (*), il en est un, original et particulièrement acrobatique, qui consiste à récolter les graines des arbres à leur faîte.

Rencontre au sommet (à la cime ?) avec ces hommes qui bravent le vertige et les branches mortes… et que l’on appelle les « écureuils » !

 

L’opération consiste à accéder aux dernières branches des arbres situées à leur sommet, là où se trouvent les cônes (pour les résineux) contenant les précieuses graines convoitées avant que ces « pommes de pin » ne tombent au sol et pourrissent. Très sérieusement formés aux travaux acrobatiques sur cordes, les « écureuils » ne transigent pas sur la sécurité, la moindre erreur pouvant avoir de très  graves conséquences ; ne pas oublier que l’opération se fait à 30 ou 40 m du sol, pour les épicéas, et que les cônes ne sont pas toujours facilement accessibles depuis le tronc, ce qui implique bien des contorsions pour les atteindre.

D’autres artisans écureuils » préfèrent procéder avec une échelle très étroite que l’on monte par morceaux de 3 m au fur et à mesure qu’ils grimpent dans l’arbre.

Le fruit de la récolte est conditionné en vrac dans des sacs de 100 l, dûment étiquetés. La récolte terminée, un agent de l’Office national des forêts, ou tout autre acheteur privé, vérifie et valide les sacs qui sont scellés ; ils rejoindront la sècherie de La Joux, dans le Jura, où les cônes seront décortiquées et les graines séchées pour y être conservées. Ces graines alimenteront alors les pépinières; pour que le cycle de la vie se poursuive…

Découvrez ces funambules qui travaillent, toujours dans la bonne humeur, au voisinage des mésanges… et des écureuils, les vrais !

 

© Outback Images : Photos Sylvain Dussans - Texte Sylvain Dussans

La sélection d'images n’est pas exhaustive, utilisez notre moteur de recherche.

Mots-clés du reportage : METIER ECUREUIL - ARTISAN ECUREUIL

Retour sur la liste des reportages

Webmaster : Olivier CLEF / Hébergeur : OVH / Charte graphique : typographismes.blogspot.com