Outback Image
Recherche rapide par mot cléAide
Recherche avancée
Le Laguiole , un petit couteau tout simple de grand caractèreCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, AveyronCoutellerie de Laguiole, Aveyron

Le Laguiole , un petit couteau tout simple de grand caractère

Artisanat et tradition en Aveyron

 

Couteau original créé au 19e siècle et que les forgerons de Laguiole appelaient le « capuchadou », le « Laguiole » a su conquérir ses lettres de noblesse, et son indépendance, au cours de son histoire après avoir bien failli disparaître. Mieux même, la plus haute juridiction de l’ordre judiciaire vient de reconnaître à la commune aveyronnaise la paternité de ses fabrications.

 

Le premier « Laguiole », le « Laguiole droit », est apparu en 1828, créé par M. Moulin, premier coutelier en activité dans ce petit village de l’Aubrac, en Aveyron. Couteau pliant à cran forcé, ce modèle original n’avait rien à voir avec la forme du couteau « Laguiole » que nous connaissons, le « Laguiole pliant », apparu dans les années 1850-1860 et dont la production, assurée par quelques artisans, souvent les forgerons locaux, permettait de satisfaire la demande des paysans de la région ; d’abord outil pratique et utile, il évolua en fonctions des besoins de ses utilisateurs.  A signaler que, dérivés du couteau, apparaissent, vers 1840, le poinçon, ou trocart, qui servait à trouer la panse des bovins atteints par la météorisation, et notre tire-bouchon vers 1880, accessoire indispensable faisant suite à la « montée » à Paris des Rouerguais devenus limonadiers. Les 2 grandes guerres mondiales ayant vidé l’Aubrac de la main-d’œuvre masculine, la production locale ne suffit plus et l’activité coutelière est alors reprise par le bassin de Thiers sous forme d’une production industrielle massive. Il faut attendre la fin du siècle dernier pour qu’apparaissent à nouveau, à l’initiative des élus locaux,  les ateliers de montage à Laguiole.

Depuis, la Forge de Laguiole produit en exclusivité l’acier carbone servant à la fabrication du couteau, un acier combinant durabilité, inaltérabilité et facilité d’aiguisage ; lames, mitres et platines, ressorts y sont également fabriqués. Les manches en chêne, genévrier, pistachier, olivier, bois exotiques, voire corne ou os, sont assurés par l’atelier sciage. Viennent enfin le polissage, l’affûtage, le ciselage (de l’actuelle « Abeille », motif symbole du couteau) et l’assemblage. Chaque couteau est sculpté, assemblé et façonné à la main par un seul coutelier, ce qui en fait un produit unique. 400 000 couteaux sont produits annuellement depuis 1997, un succès fulgurant… et largement mérité !

  

Actu! Laguiole n’ayant pas déposé de brevet pour la fabrication de ses couteaux, le nom avait été utilisé par divers fabricants pour vendre de la coutellerie et bien d’autres produits. S’en était suivie une longue bataille juridique qui vient de prendre fin, le 4 octobre 2016, par un arrêt de la Cour de cassation qui reconnaît le bon droit des couteliers laguiolais ; une IGP (Indication Géographique Protégée) est également à l’étude au Ministère de l’Artisanat.

© Outback Images : Photos Patrice Thébault - Texte Patrice Thébault

La sélection d'images n’est pas exhaustive, utilisez notre moteur de recherche.

Mots-clés du reportage : ARTISANAT - LAGUIOLE - COUTEAU - COUTELLERIE

Retour sur la liste des reportages

Webmaster : Olivier CLEF / Hébergeur : OVH / Charte graphique : typographismes.blogspot.com