Réchauffement climatique

Pour quelques degrés de plus, les effets sur la faune et la flore

 

 

 

 

 

Selon le dernier rapport du GIEC, au rythme actuel d’émissions de CO2, la hausse mondiale des températures pourrait être de 4,8 °C à l’horizon 2 100. L’élévation récente de 1°C a déjà eu des effets significatifs sur la biodiversité de notre pays. Comme on pouvait s’y attendre, il y a des « gagnants » et des « perdants » à la loterie du réchauffement climatique !

 

Certaines espèces qui apprécient la chaleur prospèrent ; d’autres, liées à un climat frais, sont en recul, parfois de façon importante. Chez les oiseaux thermophiles, la hausse des températures est largement plébiscitée. Le guêpier et le serin cini ne sont plus inféodés à la moitié sud de notre pays ; et la fauvette mélanocéphale, si caractéristique de la Provence, a marqué des points au Sud-Ouest. Le succès de l’élanion blanc en Espagne et au Portugal a permis à cet élégant petit rapace de coloniser l’Aquitaine. Quant au héron garde-bœufs, d’origine typiquement africaine, il s’est installé en Picardie et déborde désormais sur les Pays-Bas ! En montagne, les oiseaux (tel le lagopède alpin) faisant figure de reliques glaciaires gagnent de l’altitude pour trouver le frais. Parallèlement, des espèces qui se reproduisaient préalablement dans les vallées sont tentées par l’étage collinéen en été. Le calendrier de nombreux oiseaux se trouve aussi chamboulé : les hirondelles arrivent plus tôt ; et un nombre croissant de cigognes blanches hiverne désormais en France. Mais la médaille a son revers : de grands migrateurs transsahariens s’installent chez nous, au printemps, alors que les chenilles dont ils nourrissent leurs petits sont déjà écloses, ce qui condamne les nichées à mourir de faim.

Mêmes constatations chez les insectes, les poissons, les mammifères, les reptiles… La chenille processionnaire du pin, dont le développement larvaire est favorisé par la clémence des températures, a envahi le Bassin parisien. Pour des libellules méridionales, la traversée de la Manche n’est plus qu’une formalité. Les pêcheurs, en mer d’Irlande, remontent à présent dans leurs filets des poissons dont la limite septentrionale se trouvait au large du Portugal. La faune marine de la mer Rouge franchit le canal de Suez et s’installe sans désagrément en Méditerranée. Du côté des mammifères, l’un des grands bénéficiaires du réchauffement est le renard roux qui investit les territoires du renard polaire, forcé de reculer à des latitudes toujours plus septentrionales pour fuir son nouveau compétiteur. Chez les reptiles, la couleuvre verte et jaune est devenue fréquente dans la moitié nord de notre pays. La végétation n’est pas en reste : avant la fin de ce siècle, les hêtres auront sans doute déserté nos forêts de plaine. Quant à la vigne, qui progresse de 180 km vers le Nord par degré supplémentaire, certains botanistes lui prédisent un avenir radieux dans la région de Stockholm !

Au vu des effets déjà constatés sur la faune et la flore, suite à l’élévation d’un petit degré centigrade, qu’en sera-t-il d’ici la fin du siècle si le thermomètre affiche 2 à 4° supplémentaires ?

 

Après une carrière dans l’Education nationale et un recul de presque 50 années de prospections naturalistes, Yves Thonnérieux s’est reconverti dans le journalisme nature. Auteur de textes de vulgarisation scientifique, il est très apprécié des revues auxquelles il collabore régulièrement.

 

Ce reportage fait partie de notre dossier "réchauffement climatique",ci-dessous les liens vers les reportages complémentaires.

 

 

© Outback Images : Photos Yves Thonnérieux - Texte Yves Thonnérieux, Stéphane Godin et Thierry Suzan

 

  • Rechauffement climatique Rechauffement climatique
  • 01 lmage logo-1 01 lmage logo-1
  • 15CINSEC 12P1 THY431 15CINSEC 12P1 THY431
  • 14CINSEC 12P1 THY437 14CINSEC 12P1 THY437
  • 13CMAMMI 11C THY453 13CMAMMI 11C THY453
  • 10CFLORE 1E THY459 10CFLORE 1E THY459
  • 12CFLORE 1E THY464 12CFLORE 1E THY464
  • 09CPAYSA 2G111 SUT09 R 09CPAYSA 2G111 SUT09 R
  • 08CFLORE 1E THY449 08CFLORE 1E THY449
  • 07CPAYSA 2D123 THY432 07CPAYSA 2D123 THY432
  • 06CFLORE 1E THY441 06CFLORE 1E THY441
  • 05COISO 7E2 THY440 05COISO 7E2 THY440
  • 04CINSEC 12P1 THY450 04CINSEC 12P1 THY450
  • 02CINSEC 5M THY455 02CINSEC 5M THY455
  • 03COISO 1G2 THY469 03COISO 1G2 THY469
  • 01CPAYSA 2G111 SUT01 R 01CPAYSA 2G111 SUT01 R
  • 21COISO 7H2 THY466 21COISO 7H2 THY466
  • 20CPOISS 3S THY447 20CPOISS 3S THY447
  • 19COISO 2O THY458 19COISO 2O THY458
  • 17COISO 2O THY430 17COISO 2O THY430
  • 18CPAYSA 2D123 THY446 18CPAYSA 2D123 THY446
  • 16CPAYSA 2D123 THY444 16CPAYSA 2D123 THY444
  • PAYSA 2G111 SUT04 PAYSA 2G111 SUT04
  • PAYSA 2G112 GOS497 PAYSA 2G112 GOS497
  • PAYSA 2D123 THY429 PAYSA 2D123 THY429
  • PAYSA 2D123 THY445 PAYSA 2D123 THY445
  • OISO 3A THY435 OISO 3A THY435
  • OISO 3A THY436 OISO 3A THY436
  • OISO 2O THY470 OISO 2O THY470
  • OISO 2O THY434 OISO 2O THY434
  • OISO 1H1 THY461 OISO 1H1 THY461
  • OISO 1I THY467 OISO 1I THY467
  • OISO 1G2 THY468 OISO 1G2 THY468
  • INSEC 12P1 THY451 INSEC 12P1 THY451
  • OISO 1C5 THY438 OISO 1C5 THY438
  • INSEC 5M THY457 INSEC 5M THY457
  • FLORE 1E THY454 FLORE 1E THY454
  • FLORE 1E THY465 FLORE 1E THY465
  • FLORE 1E THY452 FLORE 1E THY452
  • FLORE 1E THY443 FLORE 1E THY443
  • FLORE 1E THY442 FLORE 1E THY442
  • FLORE 1E THY433 FLORE 1E THY433
  • BATRA 1D THY439 BATRA 1D THY439
  • REPTI 4C1 THY428 REPTI 4C1 THY428
 
     
     
 
04 05 12 13 18 29 30 34 38 40 48 49 50 58 64 65 66 68 78 79 83 84 ACCIPITRIDE ACTIVITES HUMAINES AFRIQUE AFRIQUE DE L'EST AGRICULTURE ALCOOL ALIMENTATION ALPES ALPES DE HAUTE PROVENCE ALSACE ANATIDE ANJOU ARBRE ARBUSTE ARTIODACTYLE ARTISAN ARTISANAT ATELIER AUBRAC AUTOMNE AUVERGNE AVEYRON BARQUE BASSIN DE LA LOIRE BATEAU BATRACIEN BOIS BOUCHES DU RHONE BOVIDE BOVIN BRETAGNE CAMARGUE CANAL CANIDE CAPTURE CARNASSIER CARNIVORE CATALOGNE CERVIDE CHASSE CHASSE AU VOL CHASSEUR CHER CHIEN CHIEN D'ARRET CONTREJOUR COTE ROCHEUSE CUEILLETTE CUISINE CUISSARDES CULTURE DE BORD DEUX SEVRES DOMAINE DES ROCHETTES EAU ECHASSIER ECOLOGIE ELEVAGE ELEVAGE BOVIN ENVIRONNEMENT ETANG ETE EUROPE FABRICATION FELIN FEMELLE FETE FETE TRADITIONNELLE FILET FINISTERE FLEUR FLORE FOLKLORE FORET FOUR FRANCE FRUIT GARD GASTRONOMIE GRAND GIBIER GROS PLAN HAUT RHIN HAUTE CORSE HAUTES ALPES HAUTES PYRENEES HERAULT HIVER HYERES INSECTE ISERE JARDIN JARDIN DE FRANCE JEUNE KENYA LAC LANDES LANGUEDOC ROUSSILLON LARIDE LAVANDE LOIRE LOIRE ATLANTIQUE LOZERE MAINE ET LOIRE MALE MAMMIFERE MANCHE MARAIS MER METIER PASSION MILIEUX MONTAGNE MORVAN NATURE NEIGE NID NIDIFICATION NIEVRE NORMANDIE NOURRITURE OEUF OISEAU ORCHIDEE PALMIPEDE PARC PARC NATIONAL MASAI MARA PAYS DE LA LOIRE PAYS DE LOIRE PAYSAGE PECHE PECHE AU LANCER PECHE EN EAU DOUCE PECHE EN MER PECHEUR PEPINIERE PETIT GIBIER PHENOMENE NATUREL PLAGE PLAN D'EAU PLANTATION PLANTE PLANTE MEDICINALE PLANTE VIVACE POISSON POISSONS BLANCS PRINTEMPS PRODUCTEUR PROIE PROVENCE PYRENEES ATLANTIQUES PYRENEES ORIENTALES RAPACE DIURNE RECHERCHE NOURRITURE RECOLTE REPRODUCTION REPTILE RIVIERE ROCHER RONGEUR ROUSSILLON SABLE SALMONIDE SAVANE SCOLOPACIDE SECHAGE SEPTIMANIE TANZANIE TERROIR TOURISME TRADITION VACHE VAR VAUCLUSE VIGNE VIGNOBLE VILLAGE VOL YVELINES ZANZIBAR