Recherche par mots clés

Home / Reportages / Tourisme et Terroir / La fête médiévale de Montferrand 50

Tourisme en Auvergne

La fête médiévale de Montferrand

 

 

 France en fête

 

 

C’est en mémoire de l’histoire de la ville que la Fête médiévale de Montferrand, comme chaque année nous fait replonger dans le passé de la cité au son de la vielle, de la flûte et du tambour. L’occasion pour hommes et femmes costumés de revivre au 13e siècle, le temps d’un week-end. Un évènement qui donnera l’occasion à ces visiteurs de découvrir ou redécouvrir notre belle Auvergne.

 

 

 

Si Montferrand, ancienne cité comtale, est aujourd’hui un quartier de la ville de Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, il n’en a pas toujours été de même car autrefois, et pendant plusieurs siècles, ces 2 villes furent rivales. Le comte Guillaume VI, après plusieurs tentatives pour s’emparer de la ville de Clermont-Ferrand, où régnait sans partage un évêque, décida de bâtir une cité rivale sur une butte voisine ; ainsi naquit, en 1120, la ville de Montferrand. Avec sa Fête médiévale, qui a lieu chaque année en juin, la cité renoue ainsi avec son passé.

Le bruit du canon annonce le début des festivités qui voient apparaître dans les rues nombre de danseurs costumés menant de folles farandoles. Les sabots ferrés des chevaux résonnent dans les ruelles étroites, sur une place un forgeron façonne, à grands coups de marteau, un morceau de métal devant un public émerveillé; plus loin vanniers et potiers font démonstration de leur art tandis qu’une femme, en habit d’apothicaire, présente et enseigne ce vieux métier. Des épées s’entrechoquent aux cris de guerriers livrant bataille, troubadours et saltimbanques présentent des spectacles qui font rire petits et grands, des dromadaires prêtent leur dos aux enfants désireux de promenades. C’est l’occasion aussi, pour les visiteurs, de goûter l’hydromel, acheter une épée de bois, savourer une galette de sarrasin… En bref, un week-end festif.

 

 

Ne pas manquer : l’architecture médiévale de Montferrand, les beaux villages de Nonette, Issoire, Boudes, le cirque des Mottes ou « mini Colorado Auvergnat », les grottes troglodytiques de Perrier, l’abbatiale romane Saint Austremoine, le site historique de Gergovie…Au gré de vos randonnées sur la chaîne des Puys, peut-être aurez vous l’occasion d’y croiser l’isard ou le milan noir au détour d’un sentier parsemé de gentianes jaunes, fleur emblématique de l’Auvergne dont est extrait la délicieuse liqueur apéritive particulièrement appréciée des Auvergnats  ?

 

 

 

 29, 30 et 31 mai 2015

http://www.montferrandmedieval.org/

 

Texte: Noël Gautier

Photos : Noël Gautier;P-A Coumes; S.Lardos, B.Bodin; A.Audevard